Knowledge Management - Gestion des Connaissances

Knowledge Management - Projet - Gestion des Connaissances
 

LAURENT Jean-Marc - OCSIMA Audit - Conseil - Développement - Formation

Knowledge Management - Étapes d’un Projet - Gestion des Connaissances

Un projet de Gestion des Connaissances est caractérisé par ses coordonnées sur chacune des trois dimensions : le management (fixe l'objectif, sponsorise le projet et crée les conditions favorables à son développement : collaboration et coaching), les connaissances (leurs différentes formes) et le support informatique. Ces dimensions se retrouvent dans les trois étapes suivantes :

1 Fixer l'Objectif du Projet Gestion des Connaissances

Un premier Objectif global, ultime, est identifié par la Direction Générale, il doit être sous contrôle absolu : Quelles seront les répliques de la concurrence ? Sont retenus des objectifs de performance ou niveaux de résultats.

Quelques exemples d'objectifs

C'est également l'occasion de vérifier que le métier de l'entreprise est en accord avec les contraintes actuelles du marché. "L'entreprise fabrique-t-elle ce qu'elle vend ?" et non "Essaye-t-elle de vendre ce qu'elle fabrique ?"

OCSIMA

2 Identifier les Connaissances afférentes et parmi celles-ci sélectionner celles qui sont stratégiques

L'étude des facteurs critiques de succès permet d'identifier l'ensemble de ces Connaissances, après analyse et décomposition de l'objectif de performance en attributs, critères et métriques.

Principaux filtres permettant de déterminer si un savoir est stratégique :

3 Optimiser leur exploitation

Acquisition et Diffusion des Connaissances

Le Support Informatique est sélectionné à ce niveau lorsque l'objectif et les connaissances ont été déterminés. Les niveaux hiérarchiques, suivant un Management Adapté (collaboration, coaching), favorisent les organisations transversales apprenantes, ils encouragent les salariés à diffuser leur expertise et à apprendre par eux-mêmes.

Protection des Connaissances

Éviter les pertes de savoir résultant du départ de personnel critique (les experts). Dissuader les entreprises concurrentes d'acquérir ces savoirs ou de les développer : entretenir les aspects tacites et complexes. Les connaissances codifiées et formalisées sont fréquemment protégées par des savoirs tacites indispensables à leur exploitation. Poursuivre leur création / développement par une mise en œuvre dans l'action : développement de savoirs favorisant leur augmentation par apprentissage et combinaison.


LAURENT Jean-Marc - Conseil Gestion des Connaissances - OCSIMA Consultant Knowledge Management
Valid XHTML 1.0 Strict Dernière révision avril 07 Plan du site OCSIMA Pour nous écrire, cliquez ici :