Knowledge Management - Gestion des Connaissances

Formation Gestion des Connaissances - Knowledge Management
Formation Intelligence Économique

LAURENT Jean-Marc - OCSIMA Audit - Conseil - Développement - Formation

Vous pouvez voir la page présentant les transparents supports de Cours Gestion Connaissances.

Knowledge Management & Entreprise Apprenante

Voir notre schéma de l'Entreprise Apprenante, source d'enrichissements personnels, de raisons d'apprécier son ambiance de travail, de motivations à la collaboration, de diminuer le turnover, de favoriser l'innovation ...

Les formations autour de la Méthode OCSIMA et de ses dimensions sont regroupées en trois packages successifs et complémentaires.

Dimensions Ocsima

Dimensions

Formation Dimensions Gestion Connaissances

Étude approfondie des trois dimensions d'un projet de Gestion des Connaissances, analyse d'exemples d'objectifs et d'applications.

Dimensions d'un projet KM Un projet de Gestion des Connaissances est un processus complexe, pouvant être placé dans un référentiel à trois dimensions, les coordonnées sur ces trois axes étant une mesure de leur importance respective pour le projet :

Management : ce terme introduit l'implication organisationnelle découlant d'un projet de Gestion des Connaissances. Tout d'abord un processus d'introspection (choix de l'objectif ultime et des objectifs de performance, identification et sélection des savoirs stratégiques), ensuite une phase d'exploitation (développement / protection des savoirs). Le coaching, 'passage obligé' lorsque l'on parle de Gestion des Connaissances, est une forme de management qui tente d'apprendre aux salariés à apprendre par eux-mêmes plutôt que leur inculquer un savoir extérieur. Cette forme complète les quatre autres attitudes rencontrées habituellement (ordonner, persuader, partager ou déléguer).

Connaissances : l'ingénierie des connaissances se rapporte aux phases d'acquisition / organisation des connaissances ou activités cognitives.

Informatique : la gestion fait référence au réceptacle, à l'implémentation informatique et à l'identification des moyens de restaurer les connaissances (Knowledge Management prend ici la même signification que Data Base Management).

Projet

Formation Projet Gestion Connaissances

Description d'un projet de Gestion des Connaissances et sa gestion (présentation de méthodes, techniques et outils).

Un projet de Gestion des Connaissances est composé des cinq principales étapes suivantes :

Phases Ocsima
  1. Mise en Place : L'objectif est fixé et les mission (explique pourquoi la Gestion des Connaissances est importante pour l'entreprise, maintenant et dans le futur), vision (établit à quoi l'entreprise apprenante devra ressembler), stratégie (définit les étapes et procédures pour devenir une entreprise apprenante) et buts ou objectifs de performance (définit les objectifs détaillés à atteindre en terme de résultats et améliorations) du projet sont définis.
  2. Évaluation des connaissances déjà acquises et de leurs flux pour pouvoir répondre aux questions fondamentales : Notre 'Gestion des Connaissances est-elle efficace relativement à nos objectifs ? Avons-nous défini une stratégie de Gestion des Connaissances ? Que manque-t-il encore ? Où nous trompons-nous ? Comment sommes-nous placés vis-à-vis de nos concurrents ? Présentation de quelques outils de diagnostic et d'audit.
  3. Conception Générale : Définition des besoins ; évaluation des solutions alternatives ; conception des éléments centraux de la solution (outils et méthodes) Gestion des Connaissances. Réponse aux questions suivantes : Possédons-nous des outils susceptibles d'être adaptés ou enrichis ? Que pouvons-nous acquérir de fournisseurs extérieurs ? Quelles sont les alternatives ? Avons-nous besoin d'aide extérieure ? Quels sont les coûts respectifs ? Présentation d'une classification des outils de Gestion des Connaissances.
  4. Implémentation de la solution 'Gestion des Connaissances' retenue et formation des utilisateurs : Les facteurs importants à prendre en considération : les personnes, le temps et le budget. Présentation des différentes actions.
  5. Évaluation du projet par rapport aux critères retenus, Mesure directe (les résultats) et Mesure indirecte (les activités). Si le projet est un succès, les méthodes introduites sont diffusées à toute l'entreprise et deviennent partie intégrée au travail de chaque jour. En cas d'échec, les raisons doivent en être identifiées pour pouvoir relancer ce projet modifié.

Parallèlement à ces phases 'séquentielles', un processus de 'Conduite de changement' doit être lancé : non seulement formation des différents futurs utilisateurs et définition de leurs rôles, mais aussi implication de ceux-ci dans les différentes phases du projet et son analyse.

Contexte

Formation Contexte Gestion Connaissances

La composition de la Gestion des Connaissances doit prendre en compte trois niveaux :

Niveaux Ocsima
  1. niveau orienté activité de l'entreprise (business). Les connaissances critiques et le réseau éventuel
    fournisseurs -> entreprise -> clients ;
  2. les activités de connaissance : identification, création, enregistrement ou stockage, partage et utilisation ;
  3. les catalyseurs constituent le troisième niveau : les capacités de connaissance individuelle (ambition, savoir-faire, comportement, expérience, outils et gestion du temps) et celles de connaissance organisationnelle (mission, vision et stratégie, la conception des processus et des structures organisationnelles, la mesure, la compréhension de la culture, l'utilisation de la technologie).

La Culture d'entreprise

La 'Culture d'Entreprise' est peut être le plus important facteur de réussite de Gestion des Connaissances, elle a une influence clef sur les comportements. Cette formation adresse les questions suivantes : Comment obtenir le support et la participation active des salariés (motivation, compétences, ...) ? Quelles structures (individus, groupes et communautés d'intérêt et de pratique, structures formelles et non-formelles) mettre en place pour l'implémentation de la Gestion des Connaissances ? Comment obtenir le climat approprié (l'entreprise apprenante) ? Comment développer sa base de connaissances ? Liste d'outils pour gérer les liens relationnels qui dirigent les processus de connaissances : construction des communautés (CoPs), observation et interrogation, 'coaching' et 'mentoring', 'storytelling', conversation et dialogue.

Les Communautés de Pratiques (CoPs)

Sur la page CEFRIO : recherche-action et études stratégiques on peut trouver plusieurs publications récentes sur les Communautés de pratiques virtuelles. Une communauté de pratiques est "un groupe de personnes ayant en commun un domaine d'expertise ou une pratique professionnelle ... ces personnes se rencontrent pour échanger, partager et apprendre les unes des autres".

Les communautés de pratique dépassent les limites organisationnelles des services, doivent être reconnues et si besoin soutenues par la direction stratégique (qu'elles soient nées spontanément ou créées en réponse à un besoin), contribuent significativement à l'acceptation du changement.
On peut identifier plusieurs étapes dans leur cycle de vie, leur 'mort' devant être évitée et remplacée par une transformation ou mutation.

Exemple d'optimisation de flux de Connaissances

Les sociétés qui souhaitent optimiser leur cycle de Conception / Production (time-to-market) créent des plate-formes collaboratives regroupant les différents corps de métier. Ceci pour éviter que des contraintes ou impossibilités de réalisation apparaissent trop tardivement, remettent en cause toute la chaîne et obligent l'équipe de conception à revoir leur toute première copie. Transversalement à ces plate-formes, les ingénieurs appartiennent à des CoPs, correspondant à leur spécialité respective et leur permettant d'avoir accès à l'ensemble des expériences et bonnes pratiques rencontrées sur les autres plate-formes.

La Conduite du changement

La gestion ou conduite du changement est une compétence au coeur de la Gestion des Connaissances. Elle peut inclure une modification au contrat psychologique entre l'employé et l'employeur, l'aspect principal étant l'instauration ou le maintien d'une 'relation de confiance'. Lorsque le gain est clair pour l'individu, le changement se fera rapidement avec un stress minimum. Si la place est laissée au doute et à l'incertitude, des actions de 'coaching' seront nécessaires. Objectif crédible. Expériences nécessaires. Rôle des modèles. Voir notre page sur la Conduite du Changement.

ROI - La Mesure du Knowledge Management

Les cinq sujets (humain, clientèle, financier, R&D, procédés) et les trois types de Capital Intellectuel (humain, structurel et de clientèle) que la Gestion des Connaissances peut enrichir. Comment mesurer la 'Gestion des Connaissances' ? Mesure directe (les résultats) et mesure indirecte (les activités). Les processus des connaissances : identifier, créer, enregistrer, partager et utiliser les connaissances. Exemples de mesures et indicateurs de performance.

Intelligence économique

Formation Intelligence économique, Cours Veille et Intelligence économique

Sur la page dédiée à l’Intelligence économique, nous insistons sur la similitude entre les stratégies Knowledge Management et Intelligence économique. Une formation à l’Intelligence économique passe par les 3 phases : Dimensions, Projet et Contexte, spécifiant les connaissances, la page Veille et Intelligence économique insistant sur les techniques de recherche d’informations.
Vous pouvez également visiter COURSIE: portail de cours de veille et d’intelligence économique.
Voir sur notre site les deux pages :


LAURENT Jean-Marc - Conseil Gestion des Connaissances - OCSIMA Consultant Knowledge Management
Valid XHTML 1.0 Strict Dernière révision avril 07 Plan du site OCSIMA Pour nous écrire, cliquez ici :